Intégrer STID

Avec quel bac peut-on entrer en STID ?

Pour rentrer en BUT STID, il faut être titulaire du Baccalauréat ou d’un titre équivalent :

  • Titulaires d’un baccalauréat :
    • Nouveaux bacs 2021 : il est recommandé d’avoir suivi soit la spécialité Mathématiques, soit l’option Mathématiques Complémentaires.
    • Anciens bacs : séries S et ES en priorité
  • Bacs technologiques : STMG (options « Gestion et Finance » ou « Systèmes d’Information de Gestion »), ou STI2D (option « Systèmes d’Information et Numérique »)
  • Titulaires Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU)
  • Titulaires d’un titre admis en équivalence : baccalauréat étranger validé (demander au secrétariat STID un dossier de validation des études) ou validation d’acquis professionnels (s’adresser au secrétariat STID).

L’admission est prononcée par un jury après examen du dossier de candidature, complété éventuellement d’un entretien pour les titulaires de diplômes particuliers (Baccalauréat étranger, VAP, …).

Quelles sont les spécialités et options de terminale faut-il choisir pour rentrer en BUT STID ?

Il est recommandé d’avoir suivi soit la spécialité Mathématiques, soit l’option Mathématiques Complémentaires.

Sur quels éléments vous basez-vous lors de la sélection ?

Le niveau du candidat est évalué à partir de toutes les notes remontées dans Parcoursup, différenciées en fonction des spécialités pour les bacs généraux et des filières pour les bacs technologiques.

  • Pour les bacs généraux, les matières du tronc commun ayant le plus de poids sont l’enseignement scientifique, l’anglais, le français, la philosophie. Si elles ont été suivies, les spécialités et options suivantes seront également importantes : Mathématiques (spécialité Mathématiques et/ou option Mathématiques expertes, ou option Mathématiques complémentaires), Numérique et Science Informatique, Sciences Économiques et Sociales, Sciences de l’ingénieur, Sciences physiques et chimie, Sciences de la vie et de la terre.
  • Pour les bacs technos, les matières du tronc commun ayant le plus de poids sont les mathématiques, l’anglais (LVA + ETLVA), le français, la philosophie. Les spécialités liées aux filières suivantes seront également importantes : Sciences de gestion et numérique, Droit et économie (STMG) et Physique- chimie et mathématiques (STI2D).
  • Pour les candidats en réorientation, les résultats des études post-bac en lien avec la formation seront également pris en compte.

L’ensemble du dossier est pris en compte, y compris l’attitude en classe et l’assiduité. Par ailleurs, nous attachons de l’importance à la motivation des candidats pour notre formation retranscrite notamment à travers le « projet de formation » sur Parcoursup..

Puis-je intégrer un BUT STID après une réorientation ?

Oui bien sûr ! Tous les ans autour de 20% des nouveaux intégrés sont en réorientation.

Puis-je intégrer un BUT STID après un bac technologique?

Oui, c’est tout à fait possible. Autour de 12% des places sont réservées pour des bacheliers STMG (options « Gestion et Finance » ou « Systèmes d’Information de Gestion »), ou STI2D (option « Systèmes d’Information et Numérique »).

Quel niveau doit-on avoir en informatique, en mathématiques, en économie ?

En informatique, une pratique élémentaire dans l’environnement Windows est supposée acquise : organisation des dossiers/fichiers et utilisation basique des logiciels tels qu’un traitement de texte, un tableur, une messagerie, etc.

Des modules d’accueil seront prévus pour tous les étudiants en fonction des spécialités qu’ils auront choisies en terminale, leur permettant d’acquérir les compétences de base en mathématiques, informatique et économie pour réussir en STID…

Y a-t-il une différence entre STID Grenoble et les autres STID en France ?

Il y a 14 départements STID en France (www.stid-france.com). Les départements enseignent un cœur de compétences qui est le même à 90% d’un département à l’autre, conformément au Programme Pédagogique National (PPN). Tous les départements ne proposeront pas les deux parcours mentionnés au PPN, ce qui est en revanche prévu à STID Grenoble.

Chaque département STID se caractérise par un environnement professionnel et universitaire qui lui est propre. Certains départements ont des relations privilégiées avec certaines branches de l’économie particulièrement bien représentées dans leur environnement.

STID Grenoble a la particularité de se situer dans un environnement universitaire très riche au plan de la statistique et de l’informatique : une concentration d’enseignants-chercheurs en un lieu unique probablement la plus élevée en France. Cet environnement permet de disposer de compétences dans la plupart des domaines d’application de statistique et d’informatique.

STID Grenoble, en tant que l’un des plus anciens départements en France (créé en 1968), bénéficie d’une expérience qui, si l’on excepte le département de Paris, est sans équivalent.

Faut-il une lettre de motivation ou un entretien ?

Sauf exception, il n’y a pas d’entretien de recrutement.
Dans Parcoursup, c’est le « projet de formation » qui tient lieu de lettre de motivation. Dans les autres plateformes de recrutement (e-candidat, études en France), une lettre de motivation est attendue.
Dans tous les cas, faire état de votre motivation est important car nous tenons à recruter des étudiants ayant un intérêt marqué pour notre formation et ayant réfléchi à un projet de poursuite d’études et/ou professionnel.

Je ne suis pas un lycée de la région AURA. Puis-je quand même postuler en BUT STID à Grenoble ?

Oui bien sûr, nous ne tenons absolument pas compte du critère géographique.

La formation STID

Quels sont les parcours proposés en BUT STID à Grenoble ?

Les deux parcours du BUT STID proposés au niveau national pourront être réalisés à Grenoble. Après une première année commune à tous, les étudiants devront choisir entre :

  • Le parcours Science des données : exploration et modélisation statistique.
  • Le parcours Science des données : visualisation, conception d’outils décisionnels

Quelle est la différence entre les 2 parcours ?

En deux mots, le parcours « exploration et modélisation statistique » est un peu plus orienté vers la statistique alors que le second est plus orienté vers les aspects informatiques, mais toujours dans l’optique de faire parler des données.

Combien y-a-t-il d’heures de cours par semaine en BUT STID ?

1800h de cours seront dispensés sur les 3 années, ce qui correspond à 25 à 30h de cours / TD / TP par semaine.
Pour ajouter une dimension professionnalisante, il faut ajouter 600h de projets, à réaliser individuellement ou par petits groupes en dehors des cours. Un travail personnel en dehors des heures en présentiel est également à prévoir.

Où puis-je trouver le détail des matières enseignées ?

Avec le BUT, on ne raisonne plus en termes de matières, mais en termes de compétences à acquérir pour pouvoir exercer tel ou tel métier.
Le BUT STID est structuré autour de 5 blocs de compétences dont 3 seront communs aux deux parcours et 2 seront spécifiques à chaque parcours.
Dans les 3 blocs communs, on apprendra à traiter des données à des fins décisionnelles, c’est-à-dire à recueillir, stocker des données de manière intelligente, puis à les analyser statistiquement, d’abord de manière descriptive, puis plus exploratoire, et à valoriser son travail dans un monde professionnel, c’est-à-dire à bien communiquer les résultats de son travail.
Dans le parcours « exploration et modélisation statistique », on apprendra en plus à modéliser les données pour pousser plus loin les analyses en faisant appel aux mathématiques et aux probabilités par exemple.
Dans le parcours « visualisation, conception d’outils décisionnels », on se focalisera plus sur les outils informatiques dont on a besoin pour tout cela, c’est ce qu’on appelle développer une solution décisionnelle.

Est-ce qu'on ne fait que de l'informatique et des mathématiques ?

Non ! Pour mieux vous préparer au monde du travail, vous aurez également de l’économie, de la gestion, de la communication et de l’anglais de spécialité (incontournable dans le monde professionnel).

Y a-t-il des enseignements sous forme de projets ?

Oui, le BUT STID prévoit 600 heures de projets réparties sur les 3 années. Des groupes de 3 à 5 étudiants, encadrés par un enseignant, travaillent sur une problématique issue d’un contexte professionnel, en appliquant des méthodes vues en cours.
Certains enseignements sont également organisés en « mode projet », approche pédagogique qui favorise l’acquisition de connaissances disciplinaires à travers un travail en groupe.

Qu’est-ce que l’informatique décisionnelle ?

L’informatique décisionnelle (Business Intelligence ou BI, en anglais) est l’ensemble des techniques et outils qui mène à l’exploitation des données de l’entreprise dans le but d’en optimiser le pilotage, de mener à une prise de décision éclairée.

On parle souvent de  « la chaine décisionnelle » qui (pour faire simple!) débute avec la gestion de sources de données multiples (dans des formats divers : fichiers texte ou tableur, bases de données, etc.), qu’on doit extraire et/ou transformer, en vue de les importer dans un entrepôt de données. Cet entrepôt est structuré et construit pour permettre l’analyse des données et la production d’indicateurs. La chaîne se termine par la restitution, généralement sous forme de graphiques et autres data-visualisations, de ces éléments aux décideurs.

Est-ce qu’il y a une ouverture vers l’international en STID ?

Oui, tout à fait, cela fait partie de nos spécificités de STID Grenoble : ces dernières années, nous avons organisé des semaines de cours en anglais dispensés par des enseignants étrangers, des voyages en Europe avec les étudiants de 2ème année, des stages au Québec grâce à une collaboration avec un CEGEP de Montréal …

Est-ce que les DUETI seront toujours possibles ?

Les nouveaux programmes du BUT continuent d’accorder une place importante à l’international. Dans ce cadre, nous devons encore travailler au niveau local afin de développer les échanges avec des universités internationales afin de permettre à nos étudiants d’effectuer un stage ou un semestre à l’étranger.

Y -a-t-il beaucoup de contrôles ?

Oui, puisque l’évaluation dans le BUT se fait en contrôle continu, c’est-à-dire tout au long de l’année et pas seulement en fin de semestre. Tous types de travaux peuvent d’ailleurs être évalués et les étudiants seront également évalués lors de « Situations d’Apprentissage et d’Evaluation » les SAE, une des innovations du BUT.

Quelle est la différence entre un BUT et une licence ?

Un BUT comme une licence est une formation universitaire sur 3 ans.
Néanmoins, une licence est une formation généraliste dont la vocation est d’intégrer ensuite un master. Un BUT a d’abord une vocation professionnalisante, c’est-à-dire qu’il permet de s’insérer directement sur le marché de l’emploi. Mais des poursuites d’études, par exemple en master ou en école d’ingénieurs seront également possibles après un BUT.

On parle de PPP dans le programme. De quoi s’agit-il ?

Le Projet Personnel et Professionnel représente une démarche orientée vers l’avenir. Il appartient à chaque étudiant de le construire en fonction de ses aptitudes et de ses intérêts. Ce module a pour objectifs de :

  • cibler le secteur d’activité ou l’environnement professionnel souhaité pour le stage ou son avenir
  • faciliter le choix de son parcours en BUT et l’orientation après le BUT
  • acquérir des méthodologies d’orientation utilisables tout au long de la vie, à travers notamment l’élaboration d’un e-portfolio.

Le stage

Y-a-t-il des stages en BUT STID ?

Oui, un BUT est une formation professionnalisante qui accorde une très large part aux stages. En BUT STID, 22 à 26 semaines de stage seront réparties sur les 2ème et 3ème années.

Est-ce que le département nous aide à trouver un stage ?

La recherche de stage est effectuée par les étudiants eux-mêmes. Cette démarche constitue une première expérience de recherche de travail.

Par ailleurs le département diffuse aux étudiants les offres de stages que lui adressent les entreprises partenaires.

Peut-on faire un stage à l’étranger ?

Oui. Le département a noué des liens avec un un CEGEP de Montréal,  facilitant ainsi les contacts pour des stages au Québec.  CEGEP signifie Collège d’Enseignement Général et Professionnel, c’est un établissement d’études supérieures public.

En outre l’IUT 2 dispose d’un service Relations Internationales qui apporte son soutien dans le cadre d’un projet de recherche de stage à l’étranger, d’aide au montage de dossier de demande de bourse, etc.

Pouvez-vous me donner des exemples de stage ?

  • PMI : prévoir les ventes d’une société spécialisée dans les moteurs de volets roulants à partir de statistiques de construction de maisons individuelles
  • Banque : établir une segmentation de la clientèle de la banque en vue de définir une politique différenciée pour les groupes de clients ainsi détectés
  • Assurance : création d’un outil informatique dédié au suivi des activités de la branche incendie pour une compagnie régionale
  • Santé : mettre en œuvre un test informatisé de validation d’un vaccin pour diminuer les risques d’erreur de calculs manuels
  • Industrie : établir des cartes de contrôle pour un plan qualité
  • Pôle Emploi : analyse, conception et développement d’une base de données et d’indicateurs pour le suivi des demandeurs d’emploi
  • PME : étudier et développer un tableau de bord de gestion pour améliorer le suivi des contrats à l’exportation
  • Collectivité territoriale : réaliser une enquête sur les besoins et les attentes des nouveaux résidents
  • Laboratoire : analyse statistique de dosages des acides aminés constitutifs de protéines de farines animales
  • DDT : dépouillement d’une enquête sur les structures de la production légumière
  • Rectorat : aide à la conception de la nouvelle carte de l’Education prioritaire.

L'alternance

L'alternance est-elle possible en BUT STID ?

Oui, la 3ème année du parcours Science des données : conception, visualisation d’outils décisionnels s’effectuera prioritairement en alternance.

L’alternance est-elle obligatoire ?

Non, le parcours Science des Données : exploration et modélisation statistique s’effectuera en formation initiale.

Les étudiants du parcours Science des Données : conception, visualisation d’outils décisionnels qui n’auront pas trouvé d’entreprise dans laquelle réaliser leur alternance pourront également effectuer leur 3ème année en formation initiale.

Comment se passent les démarches pour trouver une entreprise pour l’alternance ?

La recherche d’alternance est effectuée par les étudiants eux-mêmes.
Par ailleurs le département diffuse aux étudiants les offres d’alternance que lui adressent les entreprises partenaires.

Après STID ?

Après un BUT STID, on fait quoi ?

Le BUT a d’abord une vocation professionnalisante, c’est-à-dire qu’il permet aux étudiants de s’insérer directement sur le marché de l’emploi. Toutefois des poursuites d’études, par exemple en master ou en école d’ingénieurs, seront également possibles.

Pourrais-je quitter un BUT au bout de 2 ans ?

Un BUT est une formation en 3 ans qui confère le grade de Licence. Nous conseillerons aux étudiants d’aller jusqu’au bout de cette formation qui permet de décrocher un diplôme reconnu dans le cadre du LMD (Licence, Master, Doctorat).

Néanmoins, les étudiants qui souhaiteront quitter le BUT au bout de deux ans pour suivre une autre formation pourront le faire et continueront à obtenir un DUT.

Quelles sont les poursuites d'études possibles après un BUT STID?

En fonction du niveau des étudiants, les poursuites d’études seront possibles dans les masters de sciences des données (par exemple le master MIASHS, parcours Statistique et Sciences des données à Grenoble), les masters en Systèmes d’information et informatique décisionnelle (comme le master MSI à l’IAE de Grenoble), les masters en économie avec une forte composante statistique (comme le master MIASHS, parcours Chargé d’études économiques et statistiques toujours à Grenoble).

Certains de nos étudiants ont également déjà intégré des écoles d’ingénieurs prestigieuses, comme l’ENSAI, qui réserve tous les ans 10 places pour des STID, l’INSA, l’ENSIMAG. Polytech’Lille et Polytech’Annecy proposent également des parcours dans la continuité de STID.

Comment et à quel moment pourrais-je intégrer une école d’ingénieurs après un BUT STID ?

Les écoles d’ingénieurs réfléchissent actuellement à leur politique de recrutement des étudiants issus d’un parcours de BUT. A l’heure actuelle, nous ne savons pas encore si elles continueront de recruter les étudiants issus d’IUT en 1ère ou en 2ème année d’école d’ingénieurs. Si elles maintiennent leur recrutement en 1ère année, les étudiants pourront de toutes façons quitter un BUT au bout de 2 ans, en obtenant un DUT.

Quels métiers peut-on faire après un BUT STID ?

Le BUT STID enseigne comment traiter et analyser les données pour les valoriser, et comment comprendre ces données dans des environnements professionnels.

Dans le parcours « Science des Données: exploration et modélisation statistique », on apprendra à recueillir, à traiter et à analyser des données pour devenir par exemple assistant statisticien, assistant data-scientist ou assistant chargé d’études marketing, chargé d’études et de reporting, chargé d’études statistiques, ou encore développeur statistique …

Dans le parcours « Science des Données: visualisation conception d’outils décisionnels », on insistera plus sur la mise en œuvre informatique d’un processus décisionnel. Dans ce cas, les métiers visés sont data manager (ou gestionnaire de données), data analyst, mais aussi concepteur d’outils de visualisation de données, développeur décisionnel ou développeur BI, ou encore chargé d’études décisionnelles …

Beaucoup d’organisations ont besoin de spécialistes en statistique et informatique décisionnelle au niveau intermédiaire, que ce soit dans des entreprises, mais aussi des administrations, des associations, … On trouve des statisticiens et des gestionnaires de données dans tous les secteurs d’activité où l’on traite des données : les banques et l’assurance, le marketing, la santé, l’environnement, les administrations nationales (INSEE ou ministères) ou locales (mairies, départements, régions, rectorats, assurance maladie, …), la téléphonie mobile, les start-up qui traitent les données du web, …

Où trouver des informations sur les champs d'application de la statistique et de l’informatique décisionnelle, sur les débouchés professionnels de STID?

L’ONISEP a édité deux brochures très complètes sur le sujet, disponibles en téléchargement sur le site de la Société Française de Statistique (SFdS) :

 Les informations concernaient des débouchés après un DUT mais restent valables après le BUT.